L'UPOPAUBE REND HOMMAGE AU PREMIER MAIRE OUVRIER DE FRANCE

Publié le par Université Populaire de l'Aube / UPOPAUBE

L'UPOPAUBE REND HOMMAGE AU PREMIER MAIRE OUVRIER DE FRANCE

L'historien Jean-Numa Ducange était à Romilly-sur-Seine le 5 avril, invité par notre université populaire, pour une conférence sur Jules Guesde.

Dans l'après-midi, nous avons participé à un moment de recueillement sur la tombe d'Henri Millet*, fils de bonnetiers et ouvrier bonnetier lui-même, natif de cette ville ouvrière dont il fut maire de janvier 1895 à mai 1896 et de 1900 à sa mort (1902).

Henri Millet était membre du Conseil national du Parti ouvrier français, fondé en 1892 par Jules Guesde et Paul Lafargue, le gendre de Karl Marx. Il a participé à plusieurs congrès de ce parti et co-organisé la tenue à Romilly-sur-Seine du XIIIème congrès national du POF, en septembre 1895. Un congrès important, comme l'a souligné Jean-Numa Ducange, puisque c'est la première fois, dans l'histoire du mouvement socialiste, qu'une motion anticolonialiste est adoptée.

Henri Millet connaissait fort bien Jules Guesde. Ce dernier était venu à Romilly-sur-Seine, le 15 février 1892, invité par la jeune Chambre syndicale des ouvriers bonnetiers, à la création de laquelle avait très étroitement participé Henri Millet. L'un et l'autre ont été délégués au Congrès socialiste international de Londres en 1896. Un an auparavant, Jules Guesde était monté à la tribune de la Chambre des députés pour défendre Henri Millet, après que le préfet de l'Aube, sous un prétexte fallacieux, eut annulé son indemnité de maire.

Parmi ces actions, Henri Millet a beaucoup oeuvré pour ouvrir l'accès aux savoirs et à la culture aux milieux populaires dont il était issu.

* Pour plus d'informations sur Henri Millet, on peut se reporter à l'excellente monographie de Pierre Guillaumot : "Henri Millet, une vie au service d'un idéal".

Allocution de Dany Bouteiller, conseiller municipal de Romilly-sur-Seine

Allocution de Dany Bouteiller, conseiller municipal de Romilly-sur-Seine

Dépôt de gerbe par Christophe Latrasse, secrétaire de l'Union locale CGT de Romilly et Gisèle Malaval, membre du Conseil national du PCF.

Dépôt de gerbe par Christophe Latrasse, secrétaire de l'Union locale CGT de Romilly et Gisèle Malaval, membre du Conseil national du PCF.

1902 : une foule nombreuse accompagne Henri Millet à sa dernière demeure.

1902 : une foule nombreuse accompagne Henri Millet à sa dernière demeure.

Publié dans HISTOIRE LOCALE

Commenter cet article