CRENEY : "UN CRIME DE GUERRE IMPUNI"

Publié le par Université Populaire de l'Aube / UPOPAUBE

Tandis qu’à Guingamp, on s’apprêtait à rendre hommage au théoricien nationaliste breton Yann Fouéré,  Françoise Morvan, invitée le 14 octobre de notre Université Populaire, évoquait à Troyes le massacre de Creney : 49 jeunes résistants extraits de la prison de Troyes par les SS du Bezen Perrot pour être assassinés à la veille de la Libération. Un crime de guerre laissé impuni. La rencontre était d’autant plus émouvante que se trouvaient dans l’assistance des enfants des résistants fusillés - et aussi la fille du prisonnier miraculeusement épargné, le cinquantième prisonnier laissé dans sa cellule car son nom avait été mal prononcé…

Elle a publié sur son site la conférence donnée à cette occasion : http://francoisemorvan.com/histoire/un-crime-de-guerre-impuni/

 

CRENEY : "UN CRIME DE GUERRE IMPUNI"

Publié dans HISTOIRE LOCALE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article